Kemi Seba s'offre une tribune aux 13h de JP Pernaut

Tout est dans le titre ou presque. C’était le lundi 14. Vous remarquerez avec quelle finesse, le guru de la tribu ka introduit Israël dans l’affaire de l’Arche de Zoé. C’est bien le moins que puisse faire un bon gros antisémite, que défend, je le rappelle en passant, le mythomane Allain Jules Meynié (celui par qui passent les rumeurs puantes du net).

Pour la tribu ka, c’est champagne. Bravo TF1.

Extrait. Seba s’exprime à 1’20.




Via Radio J

Arche de Zoé : 8 ans pour tout le monde et on en parle plus ?

« Huit ans de prison pour avoir abandonné un poste de directeur d’hôpital et être partis soigner des enfants en Afrique ? Ils ont tous été condamnés à la même peine sans aucune considération pour leur rôle respectif dans cette affaire ! » – Antonia Van Winkelberg, femme de Philippe, médecin bénévole condamné au Tchad.

Via Libération papier du jour.

Et on voudrait traduire en droit français cette décision de justice inique ? Et on fait comment pour transcrire dans un état de droit, une décision émanant d’un pays qui n’est pas un état de droit ?

L’une des pistes envisagées par la justice française serait de flanquer 8 ans à tout le monde, mais sans travaux forcés… Super. Bravo. Et la vraie justice dans tout ça (individualisée, proportionnée, juste et équitable), on la rend quand ?

Encore des vies brisées pour rien.

Arche de Zoé : un procès contre l'immigration ?

… cette émigration massive vers les pays d’Europe des forces vives du continent […] n’est-elle pas le signe d’un manque d’amour des citoyens africains pour leurs patries ? […]
Cette frénésie chez certains Noirs d’Afrique de vouloir troquer leur nationalité voire leur identité au profit de celles de certains pays occidentaux ne participe-t-elle pas aussi à cette déliquescence de la souveraineté des Etats africains ?
Ayaovi Agbobli, dans une Tribune sur l’Arche de Zoé (Libération du jour)

Si des africains viennent mourir sur nos côtes européennes, ce n’est pas pas par désamour de leur patrie, ni par défaut de souveraineté de certains états africains. Mais parce que ces individus n’en peuvent tout simplement plus de vivre là où ils vivent, de subir des injustices, des agressions, des discriminations, des famines ou la guerre.

Cette affaire de l’Arche de Zoé est en train d’alimenter un discours angélique sur la souveraineté des états africains, dont les premières victimes seront les immigrés eux-mêmes. Et ça me désole.

Invité au Protestomètre de Jean Lebrun sur France Culture

C’était dans son émission « Travaux Publics« , en direct de 18h30 à 19h30, au Cafe El Sur sur le boulevard St-Germain.

Pour l’émission en entier, c’est ici.

Sinon quelques extraits ci-dessous.

Sujets évoqués : le mini Traité, l’Arche de Zoé, le Tchad, les grèves et… Facebook.

Extraits Travaux Publics 5 nov 07

Arche de Zoe : itélé en infraction ?

Ca m’en a tout l’air. Et je ne suis pas certain que la chaîne tout info soit la seule.
Petit rappel de la loi :

Loi du 15 JUIN 2000 sur la protection de la présomption d’innocence
Article 35 ter
I. – Lorsqu’elle est réalisée sans l’accord de l’intéressé, la diffusion, par quelque moyen que ce soit et quel qu’en soit le support, de l’image d’une personne identifiée ou identifiable mise en cause à l’occasion d’une procédure pénale mais n’ayant pas fait l’objet d’un jugement de condamnation et faisant apparaître, soit que cette personne porte des menottes ou entraves, soit qu’elle est placée en détention provisoire, est punie de 15000 euros d’amende.

Contrairement aux médias, je cacherai (en orange) les visages de ceux qui sont présumés innocents.

zoeITELE.jpg

Là, on voit les menottes (et les visages).
JT édition du matin d’Itélé, 2 nov. 07

zoeTF1.jpg

Là, les menottes sont floutées (mais les visages restent visibles).
JT de 20h de TF1, 1er nov. 07


On a vite fait de condamner les membres de l’Arche de Zoé. J’attendrai pour ma part qu’ils soient rapatriés et jugés ici avant de me prononcer. Une chose est sure, s’ils restent là-bas, ça ne sera qu’une parodie judiciaire. Pour le reste, ça serait pas mal que nos amis les médias respectent la législation française.