Les kémites, enfants monstrueux de Dieudonné ? Enquête en Dieudonnie (2)

Standard

Accrochez vos ceintures pour un saut dans l’inconnu : le kémitisme, enfant monstrueux du dieudonnisme. Ce groupuscule sectaire ésotérico-politique et ultracommunautariste a déjà fait parler de lui dans les médias. Sorte d’avatar, wanabee, des blacks muslims, les “kémites” de la tribu Ka ont quelque chose de Star Trek ou Star Gates (ils ne disent pas bonjour mais hotep et se disent descendants des Égyptiens…). Plus sérieusement, ils refusent par exemple les mariages interraciaux et selon Primo-europe faisaient le service d’ordre des Indigènes de la République, comme le DPS le faisait pour le FN.

Dirigé par Stellio Gilles Robert dit Kémi Séba (ça sonne mieux), un strasbourgeois d’origine qui a fleureté avec Nation of Islam, les kémites de la tribu Ka se révèlent être surtout antisémites et profondément illuminés : En 398 av. J.-C., les juifs auraient jeté une malédiction sur les noirs (génial non ?). Mélange imbuvable d’Harry Potter, de scientologie, et de Garaudy, leurs théories foireuses trouvent malgré tout quelques crédules. Même s’il faut s’en tenir une sacrée couche pour avaler la bouillie idéologique teintée de spiritualité à deux balles que nous sert le sergent-chef de la tribu Ka. Les ogres jouent de leur audience pour propulser ces marginaux en leur offrant une tribune complaisante. D’origine également ivoirienne, Robert dit Kémi Séba semble avoir de vague relation avec les “Patriotes” ivoiriens (les ultras de Gbagbo), tout aussi excités, qu’il soutient ouvertement.

Cerise sur le gâteau, cet interview de Robert via le site des Ogres. Espérons qu’elle ne disparaisse pas trop vite, c’est un vrai moment de bonheur. Robert, donc, flanqué de deux acolytes bien peignés (pâle immitation des gros bras de Farakhan) pour le décorum, et des propos qui partent en live , intellectuellement très limités, et au final, navrants (“Je préfère Le Pen … à François Hollande“). Chemin faisant, il y explique notamment son soutien à Dieudo malgré le fait que sa femme soit “leucoderme” ou blanche.

Robert qui, au passage, est en délicatesse avec la justice pour cette lettre aux associations juives (La Provence, février 2006) :

Ka tastrofMessage de la Tribu K.A à la communauté juive.

Nous observons depuis ces derniers jours suite à la mort du vendeur de portable Ilan Halimi qu’une véritable chasse à l’homme se dessine envers Youssouf Fofana, accusé par votre communauté d’être responsable de la mort de l’un d’entre vous.

Nous n’irons pas quatre chemin, que notre frère soit coupable ou pas, nous vous prévenons que si d’aventure, il vous prenait l’envie d’effleurer ne serait-ce qu’un seul des cheveux du frère, au lieu de lui laisser avoir un procès équitable, nous nous occuperons avec soin des papillotes de vos rabbins, et croyez nous, vos pseudo services de sécurité de la LDJ ou du Betar ne vous seront d’aucune aide face à la volonté de justice des nôtres.
Laissez le frère se faire juger équitablement ou vous paierez.
Kémi Séba, Fara de la Tribu K.
(C’est frais)

Bref de la provoc classique pour faire de l’audience. Ce qui ne manquera pas d’attirer à eux d’autres paumés…

  • Pour ouvrir : Il y a un an déjà, cette excellente analyse vidéocastée de mon ami et politologue, Jean-Yves Camus.
  • MAJ : Video du 30 mai 2006 Tribu Ka/ JY Camus sur France 2
  • MAJ : Audio du 30 mai 2006 Kémi Séba/ RMC

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *