WOW dans mon CV ?

C’est la question que je me pose à la lecture du dernier Wired (papier) d’avril. Alors qu’on a tendance à critiquer, trop rapidement, les joueurs de jeux online collaboratifs ou mmorpg parce qu’immatures ou futiles, la revue phare décide, elle, de prendre tout le monde à contre-pieds. Jouer par exemple à World of Warcraft (wow) pourrait démontrer chez celui qui s’y adonne, une capacité d’adaptation, de coordination ou de coopération que de plus en plus d’entreprises américaines voient comme un atout majeur. Certains commencent à rajouter sur leur cv, leur niveau à wow. Pour ceux qui voudraient me saluer online, mon nom : tristanzoner. 😉
wowjob

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.