Interview sur les règles de l'AFP face aux réseaux sociaux – arretsurimage.net

Standard
Outre de fixer des règles très restrictives sur l’usage des réseaux sociaux, l’AFP interdit également d’utiliser Wikipédia comme source de documentation. Sur ce guideline, ma réaction :

Mais, pour le journaliste Tristan Mendès France, hyperactif du net, cet interdit qui frappe l’encyclopédie en ligne Wikipédia est une “absurdité“. L’AFP prive ainsi ses journalistes de “l’un des sites les mieux référencés sur le web“, dit-il en se basant sur le classement opéré par le moteur de recherche Google. “Les journalistes devraient pouvoir utiliser tous les nouveaux outils en leur appliquant les règles de base du journalisme (telles que le recoupement de l’information)”, ajoute-t-il. Selon lui, il aurait été plus pertinent que la note de l’AFP “familiarise les journalistes de l’agence avec le nouvel environnement de l’info“, en leur donnant des “indices” plutôt que des “règles“. Prenant l’exemple de Twitter, il explique que le crédit à accorder à un tweet peut se mesurer à l’aune du profil de l’auteur, à ses abonnés et à ses abonnements, mais aussi à la date et au nombre de reprises.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *