Kadhafi : Prime à l'injustice ?

Standard

Je serais Kadhafi, j’inviterais tous ceux de mes concitoyens qui sont victimes des services publics libyens à attaquer en “justice” les Occidentaux présents sur mon sol. Parce qu’apparemment ça paye.

Kadhafi est inique. Et les institutions libyennes sont pourries jusqu’à la moelle. Il fallait bien sûr négocier, accepter le deal immonde des autorités libyennes : soit tu payes, soit on les tue tous (en attendant, on les torture, histoire de faire monter la facture – sorte de jurisprudence talibane).

Je comprends parfaitement qu’on ait payé, donné des garanties, avant.

Mais après leur libération… On veut encore lui parler ? “Normaliser” nos relations ? Après 8 années de sévices contre des infirmières étrangères qui, par amour de la vie, se sont expatriées pour sauver des malades libyens, on voudrait remercier Kadhafi ? Mais qui jugera ceux qui ont torturé ? On passe l’éponge et on recommence comme avant en attendant le prochain coup fourré ? Ce serait une prime à l’horreur.

Si c’était moi, je l’enverrais bouler dès maintenant le Kadhafi avec sa garde prétorienne de bimbos (mais quel mito/miso !).

Pas honnête ? Mais promettre à des tueurs, n’engage pas. Si on me disait : “donne ta carte bleue sinon on tue ta mère”, je la donnerais, mais dès que ma mère est en sécurité, j’annulerais ma CB.

Sans oublier au préalable de rapatrier illico tous les Occidentaux et de faire comme le gouvernement bulgare qui interdit sous peine d’amende de retourner en Libye.

Que tous les Occidentaux quittent ce pays gangréné par Kadhafi et les siens.

Encore bravo à tous les négociateurs d’où qu’ils viennent, mais pitié, plus de négociation avec cette ordure.

PS : Et dire que Kadhafi s’est interdit d’intervenir dans le processus judiciaire invoquant l’indépendance de la justice. Mais de qui se fout-il ? De nous, parce que la justice en Libye, n’existe tout simplement pas.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *