L'UMP s'assoit sur le code électoral ?

AutoPromoSarko Alors que les médias réduisent les échanges entre Sarko et Ségo à quelques phrases (« t’es hystérique », « t’es menteur »…), je reste surpris qu’ils passent si vite sur ce qui m’apparaît pourtant assez grave : la violation des règles du jeu électoral par le candidat Sarkozy.

En sortant son livre de campagne « Ensemble » avec en couverture le drapeau français, le leader de l’UMP fait fi du code électoral qui stipule pourtant clairement qu’on ne peut pas utiliser ce symbole pour se faire mousser.

Dans ce dernier épisode « littéraire », l’UMP nous montre encore une fois un visage je-men-foutiste et cynique : tant que ça passe pourquoi se priver d’une bonne pub ?

Le candidat du parti des travailleurs, Gérard Schivardi, lui, a eu moins de chance lorsque la justice a retiré toutes ses affiches de campagnes. Ce qu’il a fait est-il plus grave que ce que fait Sarkozy ?
L’UMP confirme à quel point, dès qu’on touche à la communication politique, la seule chose qui prime c’est le marketing publicitaire. On veut envoyer plusieurs millions de spams ? Qu’à cela ne tiennent, détournons des listings d’emails privés récoltés par des entreprises commerciales pour faire de la propagande politique. On veut aiguiller à soi un maximum de requête Google ? Pas de problème, achetons le nom d’opposants politiques via les adwords. On veut toucher tous les expats français, easy, utilisons les listes d’adresses confidentielles des services consulaires.

Certains diront qu’un livre n’est pas un document de campagne. Mais que dire lorsque ce livre est présenté sur le site de campagne, qu’il est brandi lors des meetings politiques électoraux et qu’il se présente sous la forme d’un document-programme, on appelle ça comment ?

La morale et l’éthique attendront le 22 avril…

www.sarkozy.fr « Ce texte, je l’ai voulu très personnel. C’est une lettre aux Français. C’est un livre qui m’engage (…) Il exprime le fond de mon cœur et de mes convictions », a ajouté Nicolas Sarkozy. Il a présenté la couverture bleue-blanc-rouge du livre, présenté comme « le fruit d’une réflexion qui s’est précisée au fur et à mesure de la campagne ».

Code électoral Article R. 27
Les affiches et circulaires ayant un but ou un caractère électoral qui comprennent une combinaison des trois couleurs : bleu, blanc et rouge à l’exception de la reproduction de l’emblème d’un parti ou groupement politique sont interdites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.