Mon entreprise ne connait pas la crise, elle en vit

J’ai reçu ce matin un mail publicitaire de ebay m’annonçant le lancement de ebay Immo, « le meilleur d’ebay adapté à l’immobilier ». J’avoue être resté quelques secondes sur l’annonce avec une sensation étrange. Il est parfaitement légitime de parier sur la crise immobilière. C’est un marché porteur. Aux states, 1 million de maisons ont été saisies en 2007, le double en 2008. Un foyer américain sur 400 fait l’objet d’une procédure de saisie. Alors oui, il y a du business à faire et c’est absolument légal.

Ça me rappelle ces agences dont on m’avait parlé à la Nouvelle-Orléans cet été et qui organisaient des bus-tours pour les agents et promoteurs immobiliers dans les endroits sinistrés – histoire de voir s’il n’y aurait pas des occases à prendre. Dans le même genre quoique moins choquant à mes yeux, vous vous souvenez peut-être du premier docu de Michael Moore, Roger & Me, sur le désastre économique dans le Michigan lorsque Generals Motors avait décidé de virer tout le monde dans la région. Alors que tous sombraient dans la précarité, deux corps de métiers semblaient reprendre du poil de la bête : les huissiers et les serruriers… à cause du nombre exponentiel de saisies.

Tout ça pour dire, que je comprends qu’on fasse son biz sur la crise. Je trouve juste que tout ça manque un peu d’humanité. Ça doit être mon côté gauchiste…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.