Mythique Jin Jing

La relayeuse […] est une frêle Chinoise en chaise roulante qui a immolé son corps pour protéger la Flamme pendant son passage à Paris […].
Jin Jing, jeune athlète paralympique de 27 ans, a fait l’objet d’une agression violente de « séparatistes pro-Tibet » méphistophéliques […]. Sans hésitation, la douce mais inflexible escrimeuse a offert le rempart de son corps de jeune fille pour sauvegarder la Flamme […].

Étrange prose que nous offre le site officiel du relais de la Flamme des Jeux olympiques de Beijing 2008. Un site qui se veut neutre et apolitique.
Je ne comprends pas très bien celui qui a rédigé le texte. Il n’y a personne du site officiel qui a trouvé ça un peu too much ?
La propagande n’est plus ce qu’elle était (quoique).
Je condamne comme tout le monde celui qui a tenté de retirer la flamme à Jin Jing. Je note tout de même que ce « terroriste » n’est pas français, ce qui transforme les excuses françaises en exercice de génuflexion. Ensuite, le « terroriste » désigné fait l’objet d’appels au meurtre sur le net de la part d’ultra nationalistes chinois qui eux, aimeraient vraiment l’immoler pour le coup. Et sans lyrisme.
cf come4news.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.