Neda : j'ai vu naître une icône

Jamais je n’ai été confronté à une telle situation de toute mon existence.
Jamais je n’aurais cru que les choses iraient aussi vite, aussi loin.
Etre témoin de la naissance d’une icône n’arrive qu’une fois dans une vie.

Retour sur la chronologie.

Tout a commencé le 20 juin au soir, alors que la vidéo de la pauvre Neda tournait déjà sur le réseau, sans son prénom. En voyant la séquence j’ai, comme tout le monde, compris qu’il se passait quelque chose hors du commun.
J’ai très vite trouvé et contacté celui qui avait mis, pour la première fois, la vidéo en ligne sur son compte facebook, Hamed R., video qu’un ami a lui lui avait envoyé.
J’ai expliqué à Hamed qu’il fallait absolument nommer la victime, que c’était crucial. Il a alors interrogé son ami sur place et la toute première mention de Neda fut faite par Hamed en conversation privé avec lui le 20 juin à 23:26.
H

Information que je relayais aussitôt sur twitter avec cette première mention publique que je publiais à 2:32 PM le 20 juin, heure de Téhéran (puisque je m’y suis localisé), soit 6 minutes après.
1er tweet

J’écrivais ensuite le premier billet mentionnant Neda, le 21/06/2009 à 0:20 [heure de Paris] : Her name was Neda.

Le #neda est apparu peu après sur Twitter.

C’est le Huffingtion Post qui fit la première reprise le 21 juin à 7:57 PM ET.
Huffington

De là, l’info a inondé la planète en passant par reddit.com, digg.com puis CNN, BBC, Al Jazeera.

NB : à plusieurs reprise Hamed a insisté à ce que je précise qu’on ne doit pas oublier son ami, celui qui a pris le risque de tourner les images. Son nom n’est pas mentionné pour des raisons de sécurité. Je signale donc l’auteur de la vidéo, mais Hamed ne doit pas minorer son rôle. Sans lui, le prénom Neda aurait pu rester à jamais dans l’ombre…

To Hamed : you are a great guy. What you have done in relaying your friends video, gave a chance to Neda to become a world symbol.

Pour finir, je n’ai aucune envie de vous remettre la vidéo de sa mort.
J’aimerais qu’on se souvienne de Neda autrement. J’ai pensé à ça :

Lyrics :

far far, there’s this little girl
she was praying for something to happen to her
everyday she writes words and more words
just to speak out the thoughts that keep floating inside
and she’s strong when the dreams come cos’ they
take her, cover her, they are all over
the reality looks far now, but don’t go

how can you stay outside?
there’s a beautifulness inside
how can you stay outside?
there’s a beautifulness inside
oh oh oh oh

far far, there’s this little girl
she was praying for something good to happen to her
from time to time there’re colors and shapes
dazeling her eyes, tickeling her hands
they invent her a new world with
oil skies and aquarel rivers
but don’t you run away already
please don’t go oh oh […]

NB : je suis totalement hermétique aux critiques du type : « mais ça sert à quoi d’écrire ça ? », « t’as pas mieux à faire ? », « tu crois que ça va changer quelque chose ? » « t’es pas un peu nunuche avec ta chanson ? » – Honnête, je m’en tape.

[MAJ 23 juin] Le célèbre site boingboing a récupéré ce qui semble être une très belle photo de Neda.

Photo de Neda via BoingBoing
Photo de Neda via BoingBoing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.