Barnier, Dati, Cavada, Thréard, soutiens de Tibéri ?

J’étais ce matin en train de prendre mon café Place Maubert, et qui vois-je ?

Tibéri confiant

Tout sourire, chaleureux, convivial, attentionné, courtois et surtout condamné à 10 mois de sursis et 3 ans d’inéligibilité, l’encore maire du 5e, pavane.

Donc, je buvais mon café confortablement en terrasse et évidemment les groupies de Tibéri sont venus me coller ce prospectus à la figure.

Barnier Dati Tibéri Thréard

Et là, surprise : le tract de campagne de Banier-Dati-Cavada s’accompagne d’un texte d’Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction du Figaro. Le texte reprend les arguments que l’éditorialiste a développés sur son blog : en gros, les autres ont fait pire (surtout les cocos, super argument), « Pas de quoi fouetter un chat », et la justice n’apporterait aucune preuve contre Tibéri (!).

Est-ce que Barnier, Dati, Cavada savent que leur matériel de campagne est utilisé par les tibéristes du 5e ? Ou, ce que je n’ose croire, ils auraient donné leur accord à cette insertion dans les tracts pour les élections européennes à venir ?

J’aimerais bien savoir…

PS : une suggestion à l’attention de mes amis de l’UMP : s’il vous plaît, faites qu’on suspende Tibéri jusqu’à son appel. Je me souviens qu’à une autre époque, un certain Juppé avait quitté le gouvernement pour beaucoup moins que ça…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.