Athées=nazis, nouvelle polémique vaticane

Standard

J’en ai marre qu’on caricature les athées. Surtout lorsque ça vient d’évêques catholiques qui devraient déjà balayer devant leur porte avant de l’ouvrir.
Walter Mixa, un évêque allemand, proche de Benoit XVI, vient de comparer l’athéisme au nazisme et au stalinisme. [source eng]
Grand classique. À ceci près que le nazisme et le stalinisme sont des théologies (ou des mouvements sectaires). Prenez la Corée du Nord aujourd’hui. Régime stal’ par excellence. Est-ce un régime athée ?
Non, mille fois non. Dieu existe pour le régime. Il s’appelle Kim Il Sung. Le père de l’actuel dictateur. Kim Il Sung, malgré son décès, reste aujourd’hui président du pays ! Une nécrocratie qui n’a aucun sens pour un athée, puisqu’on ne croit pas à la vie après la mort !
Pour les nazis, suffit d’être un peu éduqué pour savoir que la majorité des nazis se disaient chrétiens (ou lire Mein Kampf avec ses références chrétiennes anti-judaïques). Quant au communisme soviétique, il était tellement irrationnel qu’il inventa sa propre pseudoscience. Absolument incompatible avec l’athéisme. Sans compter la déification du petit père du peuple…

L’évêque allemand ressort ce poncif particulièrement énervant du : “sans dieu tout est permis”. En gros, les athées sont incapables de moralité. Franchement la moralité du Vatican ces derniers temps laisse plutôt sceptique… Excommunier une mère dont l’enfant fut violé pour réintégrer les négateurs de l’extermination juive…
Les athées ne croient pas à la vie après la mort. C’est bien pour ça que pour eux, la vie est ultra précieuse (si on la perd, c’est fini !).

Et puis est-il moral de dire : quoi que vous fassiez, Jesus supportera vos péchés ?
Moi, je suis prêt à payer vos dettes, faire même peut-être de la prison à votre place (si je vous aime beaucoup), mais jamais je ne prendrai sur moi la responsabilité de vos actes. Ce serait immoral. C’est un mauvais message à transmettre.

L’évêque Mixa avait déjà sorti une autre énormité comparant les 6 millions de victimes du nazisme avec le nombre de foetus avortés… Ce parallèle est classique à l’extrême droite des mouvements chrétiens que Benoit 16 semble de plus en plus promouvoir chaque jour.

Affligeant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *