Le conspirationnisme est-il soluble dans l'humour ?

Standard

Lorsque j’ai vu apparaître en 2006, l’initiative de Karl Zero, leweb2zero.tv, j’y ai jeté un oeil. Très vite, j’ai constaté qu’il était comme son initiateur : très ambigu. Notamment par rapport aux théories conspirationnistes. Son site est rapidement devenu un foutoir où tout crédule va uploader sa vérité sur l’origine maçonnique de la crise, ou bien sûr, le 11 septembre et ses tours détruites à la dynamite.

En réaction, le 11 septembre 2006, j’ai décidé de téléverser une vidéo sur le site de Karl. Une parodie toute bébête d’un des clips cultes des conspirationnistes : Loose Change.
Je savais que j’allais créer une certaine animation en me risquant tout nu en terrain ennemi. Mais à ce point…
😉
Résultat, à l’heure où j’écris ce billet, 470 réactions. Toutes conspirationnistes, sauf les miennes. J’ai essayé d’échanger comme j’ai pu. Sans grand résultat, je dois dire. Une avalanche de préjugés, de prémachés, de copiés/collés, des invectives, du mépris, beaucoup de mépris.
C’est un spectacle affligeant qui ne donne pas une image très reluisante de la doxa conspirationniste. Depuis 2006, les commentaires n’ont globalement pas changé. Et franchement, à la fin, ça devient fatigant

Donc à la question : le conspirationnisme est-il soluble dans l’humour ?
Ma réponse est : non.

Seule consolation, ma petite parodie est la plus commentée du site, et se hisse à la 2e place de son Top All Rating. Au moins, je parasite.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *