L'Arabie Saoudite fête la Journée internationale pour l'élimination des violences contre les femmes

200 coups de fouet et 6 mois de prison. Voilà à quoi aura droit une jeune saoudienne de 19 ans après avoir été victime d’un viol collectif. Car dans ce doux pays pétrolifère, les hommes ne peuvent être condamnés pour viol, puisque ce phénomène n’existe pas et n’a pas d’existence juridique (comme le Sida). (in Libération papier du WE)
Conseil du jour : Pervers sexuels de tous les pays, une destination, l’Arabie Saoudite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.