Disparition du groupe d'extrême droite au Parlement européen !

Qu’y a-t-il de pire pour un ultra-nationaliste d’extrême-droite ?
Un autre ultra-nationaliste d’extrême droite, mais de l’autre côté de la frontière.
L’Internationale des fachos n’est pas pour demain. Et c’est tant mieux.
En attendant, le Parlement européen respire un air frais des plus rafraichissants.
Vive le cannibalisme entre fachos (en l’occurrence entre des Italiens et des Roumains).



Extrait (30 secs) du Journal du monde du 14 novembre 07 sur LCI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *