A voté, la trouille au ventre

Standard

Pas content, inquiet, hésitant… Voilà le cocktail qui m’a accompagné dans l’isoloir. Franchement, ce jeu de poker électoral ne me convient pas du tout. Je trouve vraiment triste qu’on en soit réduit à des spéculations et des coups à trois bandes alors que ces élections devraient être le moment privilégié d’une expression citoyenne.

Vivement une réforme électorale digne de ce nom.

En attendant, j’ai fait le choix fragile d’un citoyen fébrile.

Voilà ce qu’a été mon calcul : Je vote Ségolène tout en sachant que Bayrou était mieux placé dans les derniers sondages au 2e tour contre Sarkozy, parce que :

– je ne veux pas que la gauche soit éliminée au 1er tour,

– j’ai encore peur de Le Pen,

– et que j’espère une “dynamique” Ségolène au 2nd…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *