Décès de l'abbé Pierre, simple fait d'hiver pour Adler ?

Ne cherchez pas. J’ai trouvé le premier individu de tout notre paysage audiovisuel français pour qui le décès de l’abbé Pierre n’est pas l’évènement majeur du jour : Alexandre Adler. Dans sa chronique du 22 janvier consacré à l’assassinat du journaliste arméno-turque, Hrant Dink, Adler termine son billet sur France Culture avec cette phrase cruelle :

… le cas de l’abbé Pierre […] depuis fort longtemps ne m’interesse pas.

Fallait oser. Je ne le savais pas aussi politiquement incorrecte. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.