vcast / L'Argentine de la dictature, il y a 30 ans / Alfredo Astiz (1)

Standard

J’ai décidé de revenir, à l’occasion de la date anniversaire des 30 ans de la dictature argentine (1976-83), le 24 mars prochain, sur cette période sombre et d’y consacrer plusieurs videopodcasts. J’ai en ma possession plusieurs heures de vidéos, fruits de mes enquêtes sur le sujet, que je voulais partager. Je vous propose donc une mini série de vcast que j’ai pu filmer ces dernières années. En commençant aujourd’hui sur l’affaire Alfredo Astiz.

Épisode 1 : Astiz, le tortionnaire impuni.

J’avais suivi le personnage pendant pas mal d’années, grâce notamment à l’avocate des familles de victimes françaises tuées en Argentine Me Sophie Thonon, et ceci dans le cadre d’une enquête que j’effectuais pour la rédaction d’un bouquin. L’individu Alfredo Astiz dit “Gueule d’ange” me semblait une façon intéressante d’aborder cette difficile période. D’autant qu’à lui seul, le capitaine de frégate était responsable de plusieurs milliers de morts et reste jusqu’à aujourd’hui le symbole des horreurs commises par la junte militaire. À travers lui, c’est tout un système qui se révélait à moi. L’homme reste malgré tout quasiment impuni aujourd’hui. Quasiment parcequ’il est dans une sorte de liberté surveillée de luxe.

Je vous propose donc aujourd’hui ce premier court montage effectué en 2003 où s’expriment l’avocate des victimes françaises, et l’ex porte-parole des affaires étrangères françaises (qui espérait encore l’extradition du tortionnaire, condamné en France dans les années 80 par contumace à la prison à vie). Durée : 3 min.

[Dans le billet suivant, je donnerai la parole à Miguel Angel Estrella, grand pianiste et actuel ambassadeur de l’Argentine auprès de l’UNESCO. Enlevé dans le cadre du plan Condor, torturé, son témoignage est particulièrement fort.]

One thought on “vcast / L'Argentine de la dictature, il y a 30 ans / Alfredo Astiz (1)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *