PMF et le vote des femmes

Carte d'électrice de 1936

En décembre 1936, Pierre Mendès France organisait les premières élections au suffrage universel complet (avec les femmes) à Louviers dans l’Eure où il était maire. Six conseillères adjointes furent élues. Jusqu’à ce que Vichy mette brutalement fin à l’expérience. Il faudra attendre huit ans pour que les femmes puissent finalement voter. Dommage que ça se perde dans les mémoires tout ça…
Cette carte, c’est le chercheur Claude Cornu qui nous l’a montrée lors d’une conf à l’institut PMF.

En Russie, le harcèlement sexuel, c'est bon pour la démographie

Dans une décision très controversée, un juge russe vient de débouter une jeune demoiselle qui se plaignait de harcèlements sexuels de la part de son employeur.
Le juge n’a pas débouté la jeune file de 22 ans par manque de preuve, mais simplement, tenez-vous bien, parce que :

If we had no sexual harassment we would have no children

C’est frais… Donc le harcèlement sexuel (le viol ?) serait un élément essentiel à la survie de l’espèce ?
Faut dire que le machisme russe est légendaire. Un sondage rapporte que 100% des femmes russes estiment avoir été l’objet d’un harcèlement sexuel de la part de leurs boss. 32% affirment avoir eu au moins une relation sexuelle avec leur employeur et 7% d’avoir été violées.
Il n’y a eu que deux procès gagnés par des femmes pour harcèlement sexuel en Russie post-soviétique. L’un en 1993 et l’autre en 97… Les associations de droits de l’homme considèrent que la femme russe est un citoyen de seconde zone et qu’elle est l’objet du plus haut taux de violence domestique au monde…

Source : Telegraph (UK)

[video] Manif de Ni putes ni soumises pour le droit des femmes

C’était à Paris, place d’Italie vers 14h30. Une manifestation à l’appel de Ni putes ni soumises suite à la récente annulation d’un mariage par le tribunal de Lille pour mensonge sur la virginité de la mariée.

NB : Images tournées au téléphone portable N95 et à l’oreillette bluetooth.

L'Arabie Saoudite fête la Journée internationale pour l'élimination des violences contre les femmes

200 coups de fouet et 6 mois de prison. Voilà à quoi aura droit une jeune saoudienne de 19 ans après avoir été victime d’un viol collectif. Car dans ce doux pays pétrolifère, les hommes ne peuvent être condamnés pour viol, puisque ce phénomène n’existe pas et n’a pas d’existence juridique (comme le Sida). (in Libération papier du WE)
Conseil du jour : Pervers sexuels de tous les pays, une destination, l’Arabie Saoudite.