MySpace, Facebook : attention danger

Rapide mise au point sur les dangers potentiels des deux plus gros réseaux sociaux:

Un sondage, effectué pour le compte de la campagne britannique Get Safe Online […], avance […] que 15% des utilisateurs de ces sites “n’utilisent aucune des possibilités pour rendre confidentielles leurs informations sur ces sites, et 24% des internautes utilisent le même mot de passe pour tous les sites“, que 27% des 18-24 ans ont posté des photos de tiers sans leur consentement, et que 34% des 18-24 ans, et 30% des 25-34 ans, “révèlent des informations susceptibles d’être utilisées à des fins criminelles“. (via Internet Actu)

À quoi s’ajoute le fait que 41 % des utilisateurs de Facebook sont prêts à révéler des informations personnelles sans contrôler d’où provient la demande… (êtes-vous l’ami de Freddi Staur ? 😉
En complément :
Le top 20 des mots de passe de MySpace ?
MySpace inaugure le social spamming ou comment se faire pleins d’amis qui n’existent pas
Pub spammeuse sur Facebook ?
Liaisons dangereuses sur Facebook

Pour aller plus loin : « La vie privée sacrifiée sur l’autel des réseaux sociaux » / Ecrans.fr

Pub spammeuse sur Facebook ?

Je trouve particulièrement désagréable de me balader sur mon interface Facebook en côtoyant le genre de pub que vous pouvez voir ci-dessous. D’abord, ce n’est pas flatteur ;), mais surtout, je reçois déjà ce genre de chose par mél depuis des années. Je ne suis pas sur Facebook pour être la cible d’un nouveau marché spammeux.
Espérons que ce n’est qu’une combinaison malheureuse de cookies…
Continuer la lecture de Pub spammeuse sur Facebook ?

Invité au Protestomètre de Jean Lebrun sur France Culture

C’était dans son émission « Travaux Publics« , en direct de 18h30 à 19h30, au Cafe El Sur sur le boulevard St-Germain.

Pour l’émission en entier, c’est ici.

Sinon quelques extraits ci-dessous.

Sujets évoqués : le mini Traité, l’Arche de Zoé, le Tchad, les grèves et… Facebook.

Extraits Travaux Publics 5 nov 07

Facebook plus populaire que le porno ?

Bill Tancer du Times souligne que les 18-24 ans américains vont plus souvent sur leurs outils sociaux (notamment facebook) que sur les sites pornographiques :

If you chart the rate of visits to social-networking sites against those to adult sites over the last two years, there appears to be a strong negative correlation (i.e., visits to social networks go up as visits to adult sites go down).

Mais quid de pornobook.com, Bill ? 😉