Les réseaux sociaux et la mort : choisir un référent de confiance

Standard
Je profite de cette journée “consacrée aux morts” pour vous rappeler qu’il n’existe pas de réglementation homogène sur les traces numériques post-mortem d’un défunt.
Si vous décédez aujourd’hui, ce que je ne vous souhaite pas, quid de vos comptes emails, skype, Paypal, Facebook, Twitter ?
Apriori c’est le bordel.
La seule chose que je peux vous conseiller, c’est de choisir un référent de confiance autour de vous auquel vous confierez vos codes d’accès à vos comptes (sans oublier les logins de vos blogs, de vos ftp, hébergeurs, bref tout).
C’est une idée que j’avais évoquée lors de la conférence #JESUISMORT à la Cantine il y a quelques mois. 
Audible ici (7mn).

Pour aller plus loin : 
La chronique france-cu que j’avais consacrée au sujet en 2008 (3mn) : 
Deux billets centrés sur twitter :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>