Si votre expérience du net est nulle, c'est que vous êtes nuls

Standard

L’expérience qu’on a du net est très exactement limitée par ce qu’on est allé y chercher. D’ailleurs, faites l’expérience vous-même : mettez-vous devant votre écran et ne faites rien. Rien ne se passera (évidemment). Le net ne vous donne jamais rien sans que vous ne lui donniez des éléments sur ce que vous cherchez.

Ça n’a l’air de rien comme ça, mais en fait c’est fondamental. Parce que ça veut dire que chacun d’entre nous a son propre vécu du net, que chacune de nos expériences en ligne nous renvoie une image différente du réseau.

Trop souvent j’entends dire ou je lis que le net “a mal réagi à”, le net “est une poubelle”, un “défouloir”, “rempli d’informations fausses, erronées”, que “le net a buzzé sur” “n’est pas fiable” etc.

J’ai envie de répondre à chacune des personnes qui écrivent cela que le net n’est rien, que le net ne pense pas, que le net n’a aucune identité.

L’impression que vous avez du net est celle que vous renvoie l’outil lorsque vous lui indiquez ce que vous cherchez. Et si vous cherchez des informations de mauvaise qualité, eh bien, vous en trouverez. Et de nombreuses. Au point de vous donner l’impression qu’il n’y a que cela.

J’entends à peu près le même discours à propos de certaines plateformes web2. Comme Twitter par exemple. “Twitter c’est nul”, “les gens racontent des trucs inintéressants” etc. Encore une fois, c’est ne pas comprendre la logique profonde du net. Si votre expérience Twitter est nulle, c’est que ceux que vous suivez sont nuls. Twitter n’y est pour rien.

Alors, gardez à l’esprit que le net n’est rien en soi. Qu’on ne peut parler que d’une expérience personnelle de ce qu’est le net. Et que votre expérience en ligne dépend avant toute chose de vous.

(Oui le titre est provoc) ;p

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *