Une brève histoire d'u.nu

Standard

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler d’un des plus fameux réducteurs liens : u.nu. D’abord, c’est quoi un réducteur de lien. Eh bien, c’est un petit programme en ligne qui réduit la longueur des liens du web pour faciliter leur diffusion*. Vous aviez : http://abcdefghijklmnopqrstuvwxyz.com, vous obtenez http://u.nu/sFhx

L’idée est simple, plus c’est court plus c’est facile à diffuser. Et en parlant de court, u.nu est le champion toute catégorie.

Un peu d’histoire. Créée en 1997, l’extension .nu appartient aux micros états regroupés autour des Iles Niue (Tonga, Samoa et Cook) dans le Pacifique sud. Dans la même veine, vous avez aussi le .tv de l’archipel de Tuvalu non loin.

L’extension .nu a été popularisée par les pays nordiques pour lesquels “nu” signifie “maintenant”. Quant à u.nu, l’adresse a été achetée par un New-Yorkais, le 10 octobre 1997 semble-t-il.

L’équipe d’u.nu a eu l’intelligence de coupler deux choses : un nom de domaine à une lettre “u” (plutôt rare sur le net) et une formule mathématique inédite (dont elle garde le secret). Bilan : u.nu est 70% plus court qu’un de ses concurrents tinyurl.com par exemple.

u.nu comme les autres réducteurs de liens ont commencé leur envol avec l’explosion des réseaux sociaux (même si les forums et chats en ont bénéficié). La multiplication des micros échanges via Twitter surtout a largement favorisé son adoption.

Aujourd’hui, il n’est plus rare de voir passer des adresses u.nu dans nos échanges. J’espère que ce petit billet vous les rendra moins opaques.

Quant à a.nu, il est en vente et j’invite @rue69 a se l’acheter. 😉

* l’exact inverse de hugeurl. 😉

Posté via email de http://tristao.me

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *