Enfin de retour de la dictature birmane.

Standard

À la seconde où j’écris ces lignes je suis totalement HS, je viens à peine de rentrer.
Près d’une 15 aine d’heures d’avion (dont une partie en A380, j’y reviendrai) et un bonus viral. Je vais donc faire court.
Si j’ai été aussi discret ces derniers jours, c’est simplement que je ne voulais me griller avant de revenir. Avec mon pote Gael, j’étais parti tourner clandestinement un docu sur la junte birmane.
Avec un objectif : révéler l’absurdité du régime.
Je ne sais pas trop comment traduire en mot ce que j’ai vu là-bas.
Peut-être déjà avec cette image, prise sur place… 😉

Bon, je reviens vers vous avec d’autres choses dès que je retrouve des neurones en état de marche.

Posted via email from Tristao’s flux

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *