Crise : retour vers le futur

« J’insiste sur le fait que la situation présente, que la création constante de monnaie et de crédit sans relation contrôlée avec les besoins économiques et la conjoncture nous ayant conduits aux pires désordres, il faut avoir le courage d’y mettre un terme, par une nouvelle règlementation »
Pierre Mendès France, in Les Courriers de la République, 1971.

Je remercie Régis Paranque, un membre de l’Institut PMF, qui m’a ressorti cet extrait.

Franchement, il était bon le papé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.