Un blog dédié aux complexés du blogging

Standard

Pour 2009, j’ai décidé de dédier une expérience que j’ai lancée en 2005, à tous les blogueurs qui complexent de ne pas publier assez de billets.

Mon “projet” (c’est un bien grand mot) était simple : écrire un billet d’une ligne, par an.

Pourquoi ? Honnêtement, je ne sais pas. Peut-être parce que je trouve ça tout simplement drôle (oui, j’ai un humour bizarre, la faute à ma mère qui est britannique). C’est peut-être aussi une façon pour moi de faire un pied de nez à la blogosphère (dont je suis) pour qui une info, qui date d’une demi-heure, est déjà périmée.

C’est donc avec une certaine fébrilité que je vous présente, eghost, le ghost de mon blog. Le fantôme errant d’egoblog. Un spectre virtuel qui vagabonde sans but, en dehors du temps blogosphérique, loin de l’infobésité triomphante.

Aujourd’hui, je publiais mon 5e billet, en 5 ans donc. Dépêchez-vous de visiter eghost, le prochain billet est pour très bientôt, début 2010.

Après ça, je vous le dis comme je pense, si vous êtes blogueur, vous allez vous relaxer du billet.

eghost, le ghost d'egoblog

Merci qui ?

😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *