France-Corée du Nord : business dictatorial

Standard

De ce dont je me souviens, nous n’avons pas de relations diplomatiques avec la Corée du Nord. Ce que personnellement je comprends parfaitement. La Corée du Nord est l’une des dictatures les plus rudes de la planète. Avoir des relations diplomatiques avec ce pays, c’est accorder une certaine légitimité au régime en place.

En lisant Le Monde du 27, je découvre qu’une entreprise française a plus ou moins hérité d’un chantier hôtelier dans la capitale Pyongyang. Une construction à vocation idéologique qui prend la forme d’un hôtel haut de 330 mètres, comprenant 3000 chambres (qui va les occuper ?) et tout entier dédié à la gloire du dernier régime stal de la planète.

L’entreprise française en question est le cimentier Lafarge, dont le pdg, Bruno Lafarge est allé en Corée du Nord saluer le président du présidium de l’Assemblée suprême du Peuple, en vue, probablement de parapher le projet immobilier.

Reste cette question : peut-on, doit-on faire du business avec un régime dictatorial lorsque cela n’apporte rien à la population sur place ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *