Flash-back 2.0

Standard

On m’a toujours expliqué que si quelqu’un savait quelque chose de très, très gênant sur moi, il fallait mieux faire mon coming-out avant qu’on me le mette sous le nez. Fidèle à ce credo, j’en viens au sujet du jour.
Mais d’abord, revenons au début de l’affaire.
En 1988, j’avais 18 ans. J’étais (très) bordelais, et (très) eighties tendance Etienne Daho, Dépêche Mode. J’ai rencontré à cette époque un groupe musical du nom de “Shush” qui cherchait un chanteur. J’ai essayé laborieusement, avec un résultat très médiocre. Reste que ce groupe sympathique me proposa de les accompagner. S’en est suivi pour improbable que ce soit, un concert au Grand Parc de Bordeaux et un morceau sur une compilation de musique “rock” régional. Dans mes souvenirs, France 3 Bordeaux nous avait filmés durant l’enregistrement du disque, je ne sais plus trop. La gloire planétaire quoi. Et puis plus rien pendant 20 ans.
Jusqu’à ce que le frère d’un des musiciens me retrouve via ce blog, et m’annonce avoir mis en ligne une séquence tournée avec un camescope VHS prise de la scène durant le concert.
Cette cassette a vécu 20 ans avant que quelqu’un décide de la digitaliser et de la mette sur youtube. Un arc improbable qui plonge dans une époque où le net n’existait quasiment pas.
Il aura fallu qu’une technologie du futur (le net et la révolution de la vidéo 2.0) fasse surface pour me replonger illico dans les années 80. Si c’est pas bluffant ça…
Ce qui l’est moins, c’est que je chante faux et que j’ai l’air d’un attardé. Mes complices eux, au moins, se débrouillent. Mais bon. Puisque si vous m’avez lu jusqu’ici, c’est que vous avez été aguiché par l’annonce. Ca ne serait pas sympa de faire durer le suspense (sauf si vous avez zappé directement à la vidéo et là je ne vous félicite pas). :p
Bon, ok. Voilà.
Quoique, j’aimerais préciser une dernière chose : jamais je n’aurais cru que cet épisode de ma vie puisse refaire surface. Je pensais sincèrement qu’on m’enterrerait avec mon secret. Comme quoi… N’est pas pharaon qui veut.
Attention porte temporelle ouverte, bienvenue en 1988. 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *