Scientologie : une pompe à fric devant les tribunaux français

Standard

C’est avec une certaine excitation que j’apprends que l’Église de scientologie passe devant le tribunal correctionnel pour “escroquerie en bande organisée” et “exercice illégal de la pharmacie”. Plusieurs plaintes ont été déposées notamment par des victimes de la secte :

Abordée quelques mois plus tôt à Paris par des scientologues pour un test de personnalité gratuit, elle avait au final dépensé plus de 200.000 francs (environ 30.000 euros) pour des cours, l’achat de livres, de médicaments et ainsi que d’un “électromètre”, appareil électrique ayant pour objet de mesurer les variations de l’état mental de la personne par les modifications importantes de la résistance électrique. [source]

Cette procédure pourrait entraîner la dissolution de la principale structure française du mouvement. Une perspective grisante.

Une chose est certaine, on va assister à une campagne anti-française outre-Atlantique de la part des membres de la sectes et leurs relais parlementaires. Ils vont meugler en coeur “liberté du culte”, “liberté d’expression”, tout ça pour préserver les (scandaleux) avantages fiscaux, réservés aux religions instituées.

En attendant, je vous invite à pénétrer la substantifique moelle du délire scientologique (un grand classique) :

Finie l’excuse scientologique !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *