Suisse : une sorcière réhabilitée avec 226 années de retard

Accusée par l’Eglise protestante locale d’avoir provoqué la mort d’une fillette de 8 ans, la sorcière avait été exécutée en 1782. Le parlement du canton de Glaris a jugé son procès illégal.

Si je trouve la démarche du parlement du canton de Glaris ubuesque, tant les faits sont lointains, je suis stupéfait de la réaction de l’église protestante et de certaines autorités politiques d’extrême-droite locales.

En novembre 2007, l’Union démocratique du centre (UDC) s’était opposée à cette réhabilitation, de même que le gouvernement du canton de Glaris […]. L’Eglise protestante locale, dont le Conseil avait prononcé la condamnation d’Anna Göldi en 1782, a toujours refusé d’annuler ce jugement.

Refuser d’annuler ce jugement… ça veut dire quoi ? que si c’était à refaire, elle le referait ?
Y’a pas à aller les chercher bien loin les talibans.
Quelqu’un peut-il rallumer les Lumières svp ?

Via Libé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *