L'armée US interfère dans le scrutin irlandais ?

Standard

L’Irlande est sur le point de se prononcer via référendum sur le traité dit de Lisbonne. En jeu : l’avenir de nos institutions européennes. Et encore une fronde noniste, hétéroclite et de courte vue, avec cette fois-ci une ramification des plus inattendues : L’Irish Times vient de révéler qu’un institut irlandais du nom de Libertas qui fait un lobbying agressif contre le traité – pour le non donc – aurait des accointances avec l’armée américaine… cinq des sept membres fondateurs de Libertas seraient employés par une compagnie liée … à l’armée américaine. Connaissant la réserve naturelle des conservateurs américains pour la construction européenne – en gros, moins il y en a, mieux c’est – on s’interroge sur le rôle et l’influence exacte de cet organisme à la veille d’un scrutin majeur pour l’Union.

Notre grand noniste national, Jean-Luc Mélenchon, rare homme politique français à souhaiter un “non” irlandais, va se retrouver – que je trouve ça savoureux! – au côté des néocons militaires américains. huhuhu

Je croise les doigts pour le “oui”. Come on Irish people, don’t be stupid like us, vote YES !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *