No name girl

Standard

Ma soeur vient d’accoucher d’une jolie petite fille. Je lui ai demandé si elle avait choisi un prénom. Elle m’a répondu que non, qu’elle avait encore quelques jours pour décider. En attendant, je me découvre tonton d’un petit bout que je ne peux pas encore nommer. Et ça me laisse songeur. Ne pas avoir de prénom, c’est un peu les avoir tous et être une enfant de toute l’Humanité, non ?
[je profite que ma soeur n’a pas le net à l’hôpital, sinon elle me rappellerait que c’est elle qui a trimé 15 heures pour accoucher et que les terriens de la planète, eux, vaquaient à leurs légitimes occupations]

Reste qu’en voyant la petite pour la première fois, je me suis dit : quand elle entendra Sarkozy, elle pensera à Jean / les blogs seront has been / son premier président américain sera Obama / elle pouffera de rire quand je lui dirai le débit actuel de ma freebox / et me dira que le baril de pétrole à 150$, c’était quand même cadeau.

Et puis il y a eu le premier contact physique où j’ai eu l’étrange sensation de lui passer une sorte de relai olympique, qu’elle n’a pas eu l’air de vouloir trop lâcher.

Welcome in our weird world, ma petite anonyme chérie. 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *