Le Ministère de la Crise du logement infiltré par les conspirationnistes de reopen911

Standard

D’abord, il faut montrer (grâce au documentaire de Stéphane Malterre sur Canal+) en quoi certaines références conspirationnistes du mouvement reopen911-USA sur les attentats du 11 septembre proviennent directement des mouvances d’extrême-droite antisémites américaines (notamment à travers leur film fétiche Loose Change).

Erreur

Ensuite (toujours grâce au même docu), on s’étrangle de voir que ces mêmes milieux conspis (les reopenistes français) infiltrent un lieu populaire reconnu pour son combat pour les sans-papiers et les sdf : le Ministère de la Crise du logement à Paris.

Erreur

C’est donc le dénommé Atmoh, leader de reopen911-France et ses adeptes*, qui importent directement chez nous les arguments en provenance de milieux d’extrême-droite américains.

Ceux qui s’occupent du Ministère de la Crise devraient en prendre conscience.
Il est vrai qu’Atmoh joue un jeu trouble qui brouille un peu les cartes. De son vrai nom Alix D. (je ne donne pas son nom de famille par charité même si cette info est publique), il jongle avec les identités : leader de “Jeudi Noir“, chanteur de MOA (j’aime beaucoup son morceau “polygamines” (sic) et sa philosophie “Romantic Hardcore” (re-sic) qui doit donc plaire aux gamines si je le suis bien), activiste de la France-qui-se-lève-tot, il anime également le site du Ministère de la Crise. Je trouve particulièrement croustillant que cet individu qui veut faire la lumière sur tout, n’assume pas publiquement son discours. Atmoh aka Alix D. n’a pas le courage de ses opinions. Par peur de ces mystérieuses officines médiatiques qui voudraient baîllonner son si brillant esprit d’analyse ? Ou plus prosaïquement pour cacher à certains de ses interlocuteurs, ses activités moins avouables d’importateur de théories malodorantes ?

Bref, l’individu qui a droit de faire ce qu’il veut avec sa vie, est en train de pourrir de l’intérieur un joli squat avec ses théories rouge-brun, et c’est ça mon problème.
Mêler les sans-papiers et les sdf à des théories d’extrême-droite, c’est lamentable.

Je m’adresse à vous, militants du Ministère ou tous ceux qui iraient par accident sur le site d’Atmoh/Alix/reopen911.info : n’oubliez pas d’où proviennent leurs théories.
Ne vous laissez pas avoir.

Montages extraits de “Rumeurs, Intox : Les nouvelles guerres de l’info” par S. Malterre.

* J’avais croisé avec Alban, un jeune reopeniste français en septembre dernier à NY lors de manifestations conspis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *