L'URSS bouge encore sur le net

C’est l’histoire assez étrange que rapport slashdot. Seize ans après la chute de l’empire soviétique, les noms de domaine se terminant par .su (pour Soviet Union*) explosent. Plus 45% cette année. Nostalgiques du communisme d’antant, et autres arrivistes veulent leur adresse web certifiée soviétique. Notamment les jeunes ultras pro-Poutine, les Nashi, qui se sont empressés d’acquérir l’adresse nashi.su (pour mémoire ce sont ceux qui craignent les strings occidentaux). Il y a des choses plus originales encore. Un russe a acheté ford.su (quand on sait combien Ford portait le communisme dans son coeur…) et un autre, apple.su (!), en précisant qu’il était prêt à rendre le lien à Apple contre un ordinateur portable. Sans parler de microsoft.su. Certaines adresses peuvent atteindre des sommets : ussr.su, stalin.su, kgb.su valent déjà 30 000 dollars.
L’ICANN cherche depuis des années à réduire l’usage de cette extension sans succès. Les résistances politiques sont fortes.
À ce petit jeu, on pourra bientôt créée son site finissant par .at pour Atlantide ou .et pour les Étrusques…

*Soviet Union en français était déjà pris. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *