La classe tibétaine ?

Je ne sais pas vous mais je trouve que face à l’hystérie nationaliste du PPC chinois le Daïli-Lama est d’une classe impressionnante :
– il renonce « à revendiquer l’indépendance du Tibet et [adopte] une approche dite de la « voie moyenne » consistant à réclamer une simple autonomie culturelle pour son pays » ;
– il propose de quitter sa charge de chef spirituel du bouddhisme tibétain si la situation se dégradait.
[J’ai juste une réserve sur l’usage abusif à mes yeux du terme « génocide culturel« ]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.