L'opium du peuple ?

« Alors qu’il descendait du Mont Sinaï et qu’il présentait les Dix Commandements au peuple juif, Moïse était sous l’effet de puissants hallucinogènes. C’est ce qu’explique Benny Shanon, professeur au Département de psychologie cognitive de l’Université hébraïque de Jérusalem. »

Via l’Obs online (thanx Alban).
Je ne suis pas certain que cette assertion soit tout à fait prouvable… Même si j’ai la conviction que tous les prophètes de toutes les religions étaient plus ou moins camés (proprement avec des rituels et tout, mais camés). Je me souviens m’être dit, il y a quelques années en lisant l’apocalypse de Saint-Jean (si vous ne connaissez pas, tentez l’aventure) : « Il est complètement défoncé le Jean ou quoi ? ».
Apparemment, ce n’est pas impossible. 😉
No offense à mes amis croyants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.