Billet ouvert à l'attention de Mr Jack Lang à propos de PMF

Jack Lang vient d’accepter de rejoindre le comité de réflexion sur les institutions lancé par Nicolas Sarkozy. Ce qui est son droit le plus absolu. L’ancien ministre explique :

« C’est un combat ancien que je mène pour réformer nos institutions. Je dirai même que c’est l’un des combats de ma vie, que j’ai mené auprès de Pierre Mendès-France, auprès de François Mitterrand, de Lionel Jospin »   

Que Jack Lang ait mené un « combat » pour réformer les institutions auprès de François Mitterrand ou de Lionel Jospin, je veux bien (ce n’est pas à moi de discuter ces points), mais qu’il l’ait fait auprès de PMF, là, ça me pose un petit problème… de formulation à tout le moins.
J’ai fait une rapide recherche dans nos archives familiales, interrogé quelques anciens proches de PMF, notamment mon père et nulle part, le nom de Jack Lang apparait. Sur les questions institutionnelles, PMF savait effectivement s’entourer et avait des personnes qualifiées qui travaillaient « auprès » de lui. Mais pas Jack Lang. Le terme « auprès de » ne me semble pas convenir. Que Jack Lang ait suivi PMF dans ses réflexions, qu’il s’en soit inspiré dans sa vie politique, soit. Mais qu’il ait combattu « auprès de PMF » me semble une tournure excessive.
PMF s’est battu pour la réforme des institutions française. Il a d’ailleurs écrit une somme de référence : « la République moderne » au début des années 60 (alors que le tout jeune Jack Lang venait à peine d’intégrer le PSU). Dans ce livre fondateur de la pensée de PMF sur les institutions, nulle mention de ou de remerciements à Jack Lang.
Enfin, j’ai toujours un peu de mal à comprendre qu’on puisse se revendiquer de PMF et de Mitterrand dans un même élan, tant leur destinée, leur parcours ou leur posture politique m’apparaissent bien différentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.