Le PS doit (aurait dû ?) ménager les centristes

J’ai été assez surpris et inquiet de la façon dont le PS a refusé les mains tendues des centristes avant le 1er tour. Je sais bien que le PS ne pouvait que difficilement accepter, mais entre refuser sèchement et laisser des portes ouvertes, il y a une marge.

Quand François Hollande (que j’admire sur d’autres sujets) se risque au lendemain du 1er tour à dire :

Il n’y a rien à attendre de Bayrou, il n’appellera pas à voter pour nous.

Je vois mal comment Ségolène va récupérer les voix de l’UDF. Je rappelle que l’addition de toutes les voix de gauche nous amène difficilement à 36%… Largement insuffisant pour gagner.

Sans les centristes, le PS a déjà perdu.

{democracy:6}

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.