Vcasts : La question du génocide arménien revient sur le devant de la scène ?

Standard

Le Monde d’aujourd’hui :

Le journaliste turc d’origine arménienne Hrant Dink, plusieurs fois poursuivi par la justice turque et devenu la cible des cercles nationalistes, a été tué par balles, vendredi 19 janvier, à Istanbul. […] Hrant Dink était devenu la bête noire des nationalistes turcs : il a été poursuivi plusieurs fois en justice pour avoir qualifié de génocide les massacres organisés d’Arméniens commis sous l’empire ottoman. En septembre, il avait de nouveau été poursuivi et il risquait trois ans de prison pour avoir affirmé : “Bien sûr je dis que c’est un génocide. Parce que le résultat identifie ce que c’est et lui donne un nom. Vous pouvez voir qu’un peuple qui a vécu sur ces terres pendant quatre mille ans a disparu.”

Il se trouve que deux jours auparavant, nous assistions (dans le cadre de notre prochain reportage pour Blogtrotters en Turquie sur le génocide arménien) à un grand meeting contre le négationnisme à la Mutualité. Rencontre organisé par le Conseil de coordination des organisations arméniennes de France. Son président, Alexis Govcyan, avait invité des personnalités (Serge Klarsfeld, Bernard-Henri Levy, Me Charrière-Bournazel) qui soutiennent notamment la pénalisation de la négation du génocide arménien en France.

  • Nous partons bientôt en Turquie pour notre prochain video blog reportage (après celui du Cambodge en décembre dernier). Retrouvez nos vlogs récents et notamment celui de l’historien Yves Ternon.

Durant la soirée, François Hollande a fait une apparition surprise. Il a exprimé des engagements forts au nom du PS et de sa candidate Ségolène : la négation du génocide arménien doit être condamnée par la loi. Il le redira début mars en Arménie.

Intervention intégrale à la Mutualité mercredi 17 janvier 2007 : durée 16 minutes.

Erreur

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *