Ahmed Meguini en jugement le 17 janvier 2007. Interview.

Standard

On a presque oublié qu’ils y avaient eu des arrestations après les manifestations anti-CPE au printemps dernier. Et notamment celle de mon ami Ahmed Meguini accusé d’avoir jeté différents objets en direction des forces de l’ordre. Ce qu’Ahmed nie farouchement et qui risque pourtant de lui coûter 3 mois fermes…

Le 17 janvier prochain, il passera devant la cour d’appel de Paris. Pour ceux qui connaissent, il sera représenté par Me William Bourdon (l’avocat des prisonniers de Guantanamo ou des victimes de Pinochet). En attendant, voilà un rapide interview.

PS : Je soutiens Ahmed au delà de ses engagements politiques (que je ne partage pas toujours).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *