Microcosmos : quibla.net déclare la guerre à Dieudonné et à la Tribu Ka accusés d'être "sionistes"

Standard

Miroir Paranoiaque par JM EmyJe rebondis sur un commentaire que me laisse maman13inquiete ici (une maman très alerte).

Ainsi donc dans l’univers microscopique des groupuscules extrémistes alters, la guerre serait sur le point d’éclater. Ca n’est pas très visible de suite comme ça à vue d’oeil, normal, c’est microscopique.

Que se passe-t-il ? Eh bien voilà, le site musulman radical Quibla.net vient de lancer une charge particulièrement virulente contre le candidat Dieudonné et Kemi Sema le guru de la tribu Ka. En dénonçant notamment, le ralliement d’anciens frontistes comme le directeur de campagne de Dieudo, Marc Robert (Tiens quelle surprise). Et les propos de Séba insultant Mahomet (il est un peu antimusulman sur les bords, c’est son côté “exotique”).

Le problème est que tout ce microcosme occupe la même niche idéologique : en gros, celle qui voit des juifs/sionistes comploteurs partout, en d’autres termes, la niche dite “antisioniste”. Tous leurs sites sont d’ailleurs interreliés les uns aux autres en bonne solidarité. Alors pourquoi ce clash ?

Eh bien voilà, quibla a employé le mot tabou, l’anathème absolu. En traitant Dieudo et Séba d’agents sionistes, il leur applique la pire des insultes possibles. C’est un peu, toute proportion gardée, comme si Krivine accusait Arlette Laguillet d’être un agent du Capital. C’est une déclaration de guerre idéologique.
Je cite quibla.net :

“Dieudonné et Kémi Séba, qui semblent mériter l’épithète de « nuls » en politique, ne réalisent [pas] qu’ils sont manipulés, pour servir les intérêts sionistes” Ayman El Kayman/4 septembre 2006

Je résume.

  1. Quibla.net est un site de musulmans radicalement antisionistes.
  2. Le candidat Dieudonné est le porte-parole des antisionistes musulmans et athées.
  3. Kemi Séba est le champion de la lutte contre les sionards du Marais et les juifs esclavagistes.
  4. Quibla considère Dieudonné et Séba comme des instruments du sionisme.
  5. À moins que, [je m’autorise ce 5e point] ce ne soit Quibla qui soit un comploteur sioniste en tentant incidieusement d’accuser de vrais combattants antisionistes (Dieudo et Séba) d’être de sales sionards.

Bref, deux univers de paranoïa s’entrechoquent et la connerie humaine s’étale. Mais je trouve assez amusant que, de part et d’autre, ils confrontent leur double (en) langage. Chacun devenant le sioniste de l’autre dans un un jeu de miroir psychotique. Si seulement, ça pouvait leur servir à réaliser dans quel marécage idéologique ils sont…

Tiens, ça me rappelle qu’on a tous quelque chose de sioniste. 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *