Le candidat Roland Castro interdit de commémoration du 18 juin ?

Castro vs la policeC’était cet après-midi aux abords de la statue de Gaulle sur les Champs-Elysées à Paris. Le candidat à la présidentielle voulait y saluer la mémoire de l’homme du 18 juin « qui n’appartient pas qu’à la droite ». Pour l’accueillir, un cordon de policiers barrant l’accès au monument. On s’interroge sur les risques à l’ordre public qu’aurait pu engendrer une telle rencontre. Les quelques dizaines de personnes réunies autour du candidat ont, semble-t-il, effrayé la préfecture.

Aujourd’hui en France, on ne peut pas commémorer librement l’appel du 18 juin (surtout lorsqu’on est un candidat qui n’est pas de droite).

J’étais sur place, en voici quelques secondes. On y aperçoit Roland Castro faisant face aux policiers avant dispersion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.