Travail d'intérêt général pour politiciens xénophobes ?

constructionVoilà une belle initiative que nous propose la justice belge (Libération 19 avril 06). Plutôt que de ne condamner qu’à l’inégibilité, le président du FN belge, Daniel Féret, pour xénophobie, les tribunaux ont choisi d’y intégrer 250 heures de travail d’intérêt général… « dans le secteur de l’intégration des personnes étrangères »! On rêve d’un tel système chez nous. J’en touche un mot à mes amis d’Anticor. Exemple à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.