Des robots de plus en plus intimes ?

noelleNoëlle a donné naissance en Afghanistan ou en Californie. Elle a formé de nombreuses sages-femmes à travers le monde sans jamais se plaindre, assistant les humains sans discrimination à un moment décisif de leur vie : la naissance. Car Noëlle est une robote (à 20 000 $), moins sexy que celle-ci, mais tout aussi dévouée à la formation de ceux qui ont la charge de faire naître.

Le robot s’immisce de plus en plus dans notre intimité. Un constat qui m’avait donné l’idée saugrenue, j’en conviens, de faire un (faux) test pour le magazine TOC pour lequel je chronique. « Êtes-vous robophile ? » était le thème du questionnaire que je ne résiste pas à vous reproduire ici. À vous de voir si vous êtes Robolover, Robofever, Robo-friendly, RoboManiak, Robofage, Ro-bobo, Robo-nobo…

Et puisque j’en suis là, que je n’ai pas peur de passer pour un fou, et que l’autodérision est un sport de haut niveau, je me risque à vous montrer cette petite vidéo faite à la maison : ode aux bot lovers. The love bot ?
ROBOLOVER 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.