Après le broadcasting : les dangers de l'ego-casting

Standard
Après le broadcasting : les dangers de l’ego-casting
Date de Création: 27 Apr, 2005, 10:40 AM
C’est la revue top-branchouille américaine Wired qui le rapporte dans son édition de mars : “Nous avons dépassé le stade du broadcasting (média grand public) pour entrer dans celui de l’egocasting (média pour moi) – un monde où nous exerçons un degré incomparable de contrôle sur ce que nous regardons et ce que nous entendons“. Ce constat qui pourrait sembler anodin révèle en fait un mouvement général assez inquiétant qui se traduit par une réduction dramatique de nos champs d’intérêt. L’idée est que plus nous avons le choix … de chaînes de télévision par exemple, plus nous avons tendances à ne regarder que ce qui nous intéresse, ce qui nous convient, ne nous choque pas ou nous conforte dans nos préjugés…
C’est un peu comme un américain de droite qui ne regarderait que Fox et CNN. Ou un intégriste catholique français qui n’écouterait que la très réac Radio Courtoisie. C’est aussi comme les sites de rencontres où à trop formater les profils de ce que l’on cherche (blonde à gros seins, cochonne et sportive) ont risque gravement de réduire les possibles amoureux.
L’offre qui nous est faite est si grande aujourd’hui, grâce au cable/satellite/TNT/net et j’en passe, que les niches se font de plus en plus spécialisées, étroites : je suis cuisto, j’mate la chaîne “Cuisine TV”, j’ai un bateau , j’mate “Sailing Channel” ; j’ai une grosse voiture, la chaîne “Moteurs”; je suis crypto coco “CCTV” (chaîne publique chinoise de Hu Xintao)*.
L’ère de l’egocasting dont Wired s’inquiète est en marche. Une marche glorieuse avec pour horizon Me-Myself-and-I. Un univers de moi-je-moi-je qui à l’inverse du big bang, se rétrécie tous les jours. Culture, entertainement, art, connaissance. À chacun son petit monde. Mais gare à l’asphyxie…*toutes ces chaines sur Noos et ailleurs…

Source : Wired

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *